Globe terrestre et planisphère : comment les différencier ?

Le globe terrestre, le planisphère sont des mots souvent utilisés, bien qu’ils soient mal employés ou carrément confondus. Mais pour faire la lumière sur ces mots, nous partirons de leur définition respective et après mettre l’accent sur la particularité de chacun d’eux.

Le globe terrestre : ce qu’il en est concrètement

Par appellation globe terrestre, on désigne notre planète qui par extension fait appelle à une représentation à l’échelle plutôt réduite. Autrement dit, il s’agit d’une représentation à petite échelle de la terre, sur ce site vous verrez plus d’informations sur la question. Souvent, il correspond au petit format de la planète et soulève la difficulté de lecture contrairement à une représentation sur un plan. Toutefois, il servait d’objet de calcul pour les scientifiques, mais aujourd’hui, il est plus utilisé dans la décoration de pièce, mais aussi en tant que objet pédagogique. La fabrication est faite soit en plastique, en bois ou pratiquement en métal.

Que retenir du planisphère ?

Il s’agit toujours d’une représentation de la planète ou du globe terrestre, mais avec pour particularité une projection plane et ceci dans un seul cercle. Au sens vulgaire, il est appelé « la carte du monde » ainsi, il peut avoir des bords arrondis ou rectangulaires en fonction de la carte. Ce type de projection de la terre est plus utilisé dans les Atlas et pour les cours de géographie, car il est bien plus lisible. La surface de la terre se retrouve ainsi déformée pour une surface aplatie. L’objectif principal de son utilisation est la représentation géographique souvent associée à des données démographiques et politiques.

Globe terrestre et planisphère : analyse comparée

Retenez que le globe terrestre et le planisphère sont tous des moyens de représentations de la terre bien qu’elles soient différentes. Le globe terrestre privilégie et préserve la forme de la terre au détriment de la visibilité des régions. Il ne permet pas aussi de saisir en un seul regard, l’intégralité de la planète, contrairement au planisphère qui déjà se distingue par sa représentation plate soutenu par une meilleure visibilité.