Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Même si ces dernières années, le nombre de dossiers de surendettement déposé est en baisse, ce nombre reste tout de même important. La solution pour pallier définitivement à ce problème semble être le rachat de crédit. Mais quel est son mode fonctionnement ?

La demande de rachat de crédit et l’instruction du dossier

Le principe même du rachat de crédit consiste à réunir plusieurs dettes en cours (crédit travaux, crédit auto, prêt personnel, crédit conso, crédit immobilier…) dans un seul nouveau crédit accompagné des conditions harmonisées (une seule durée et un seul TAEG). Cependant, pour que cela devienne réalité, il faudra nécessairement connaitre les étapes par lesquelles vous devriez emprunter pour réussir ce type d’opération. Nous allons ainsi débuter par la première étape qui est celle de la demande de rachat de crédit. Ici, il s’agira de formuler une demande auprès d’un établissement financier. Ce dernier peut-être une banque, un intermédiaire bancaire ou un établissement de crédit. Vient ensuite la deuxième étape : l’instruction du dossier. Ici, un conseiller se chargera de vérifier les informations à la réception de votre demande. Puis il lancera l’instruction de votre dossier. À votre niveau, il faudra rassembler les justificatifs de tout ce que vous avez fourni comme information en commençant par les trois derniers bulletins de salaire, les échéances de crédits, les relevés de comptes… Si vous souhaitez plus savoir sur le rachat de crédit, visitez le site web.

Que faire ensuite ?

Après avoir rempli les conditions des deux premières étapes, il faut maintenant aborder l’étude faisabilité qui est d’ailleurs la troisième étape. Dès lors que les documents sont reçus, un analyste va se charger de calculer la faisabilité en tenant compte des points majeurs : le ratio hypothécaire pour les financements avec garantie, le reste à vivre, le taux d’endettement… Ensuite, c’est la quatrième étape, la réception de l’offre. Cette étape consiste pour le demandeur de recevoir son offre de contrat de crédit. Mais avant de retourner l’offre signée, l’établissement vous octroie un délai de réflexion. Enfin, vous aborderez la dernière étape avec sérénité : le déblocage des fonds. Une fois que les deux parties sont d’accord et ont signé, les fonds sont débloqués.