Comment éviter les pertes d’eau avec les toilettes ?

Souvent lorsque la facture d’eau est élevée, c’est surement que la chasse d’eau n’est pas bien réglée ou souffre de dysfonctionnement. Une fois que la chasse d’eau est bien rodée, l’utilisateur pourra aisément économiser de l’eau et surtout garder ses toilettes en meilleure santé. Comment alors bien régler sa chasse d’eau ?Quelles sont les causes de son dysfonctionnement ?

Régler la chasse d’eau à poser

Certains boutons qui sont censés retenir ou diminuer l’arrivée d’eau massive, comme le montre http://www.leblogdelamaison.fr/regler-la-chasse-deau-de-ses-wc-pour-economiser-de-leau/. Cependant, cela reste toujours un apport massif quand il faut calculer la consommation d’eau journalière. Cette perte d’eau est relativement résolue avec le système actuel des chasses d’eau. Il suffit pour ce que l’utilisateur spécifie bien son choix au plombier ou dans le magasin de grande surface.

Régler son flotteur

Les modèles anciens sont reliés par une tige de polystyrène ce qui n’est pas propice pour avoir le volume exact d’eau voulu. Pour régler cela, il serait mieux de tester son flotteur en laissant le réservoir allumé pour agir directement sur la tige mécanique. La tige d’eau une fois baissée permet au robinet de s’arrêter plus vite. La tige est alors sous les ordres par l’intermédiaire de la vis et ne laissera passer qu’une petite quantité d’eau.Certains w.c. sont dotés d’un système où la vis du flotteur est beaucoup plus malléable ce qui rend le réglage assez pratique en agissant plus vite sur la valve d’eau.

Les causes du dysfonctionnement d’un flotteur

Le dysfonctionnement d’un flotteur rend aussi la chasse d’eau presque inopérante. Cela se sent souvent par l’écoulement lent et discontinu de l’eau une fois que la chasse est tirée. Le problème persiste lorsque l’engrenage est censé s’arrêter, mais l’eau coule encore lentement et de manière constante. Souvent, cela est dû à un flotteur très mal réglé ou endommagé. Dans les deux cas, il faut l’intervention d’un plombier. Dans le deuxième cas, il faudra que le professionnel puisse régler sur le bon débit d’eau que le propriétaire souhaite. Dans le premier cas, l’ouvrier devra chercher un flotteur adéquat et qui sera bien réglable pour ne plus avoir le problème précédent.