Comment choisir son parquet ?

Le choix des sols est très important pendant le processus d’équipement d’un logement. Très tendance, il existe plusieurs formes de parquets adaptables selon les types de logement et par ricochet accessibles à toutes les bourses.

Le choix du parquet selon l’exposition à la salissure

Il paraît évident que le parquet présent dans la cuisine ou la salle à manger sera différent de celui des chambres ou des autres pièces visitées du logement. Ici, vous pouvez opter pour des parquets huilés ou vernis car ils sont facilement nettoyables avec une éponge ou une serpillière bien essorée. Rendez-vous sur boutique-parquet.com Pour une illustration rapide et efficace.

Le choix du parquet selon l’humidité de la pièce

La région, la qualité de l’isolation de la maison ou un mauvais chauffage peuvent rendre les pièces humides. Certaines pièces du logement, en l’occurrence les salles d’eau ou les salles de bains doivent avoir un équipement autre que les pièces communes. Le revêtement du sol doit se faire avec du chêne, du teck, du robinier ou des bois thermotraités. Pour un meilleur rendu, les lames doivent être collées en plein sur le support puis vernies ou huilées. Il faudra ensuite en plus de cela, songer à les relier avec des cordons en mastic polymère pour assurer l’étanchéité.

le choix du parquet selon sa résistance et sa dureté

Dans la pratique, les parquets sont classés en 3 catégories : 21, 22 et 23. Pour un usage domestique modéré, il faut privilégier les parquets de type 21. Ils sont adéquats pour les zones difficilement accessibles de la maison comme les chambres et les couloirs en gros les pièces peu visitées. Dans les pièces principales, il est ingénieux d’avoir recours au parquet de type 22 car ils sont pour un usage domestique générale. Les parquets de type 23 sont pour les pièces dont l’accès est très élevé. On peut parler ici des couloirs avec accès vers l’extérieur, du séjour. Ils sont également utilisés pour le revêtement des entreprises.