Assurance entreprise : lesquelles sont obligatoires ?

Les entreprises font souvent face à des risques de pertes fréquents. Pour leur faciliter leur remontée de la pente après une situation malencontreuse, certaines assurances obligatoires ont été imposées. Ces dernières sont des solutions aux problèmes les plus fréquents que rencontrent les entreprises. Allons tout de suite découvrir les assurances imposées aux entreprises.

L'assurance de responsabilité civile

Il s'agit de la première assurance à la fois indispensable et obligatoire pour une entreprise. Elle fait partie des lois établies par l'État. Par conséquent, une entreprise qui ne la possède pas ne peut pas être considérée comme légale. Elle est appliquée à une certaine couche et couvre : l'assurance de l'activité en question, la garantie décennale et l'assurance personnelle. Avocat, Huissier, Médecin, etc., sont aussi concernées. Elle s'applique en effet aux professions réglementées. D'autre part, visitez ici pour des informations supplémentaires.

L'assurance professionnelle automobile : une obligation aux responsables des entreprises

Toute conduite de véhicule par un salarié doit être forcément accompagnée d'une assurance automobile professionnelle. Laquelle prend en compte tous les dégâts matériels, corporels en cas d'événements sinistres. On voit de là, l'importance de cette dernière.

L'assurance pour les accidents de travail

La première est une obligation par les lois. Elle prend en compte tous les problèmes d'accidents de travail, tous les frais d'hospitalisation du personnel en cas d'accident, et même les frais de funérailles en cas de décès d'un employé. En ce qui concerne l'assurance multirisque professionnelle, elle prend en charge tous les éventuels dommages subis par une entreprise. Il s'agit entre autres des incendies, les fuites de gaz, d'eau ou de tout autre combustible ; les dégâts matériels électriques ; sans oublier la protection juridique professionnelle. Son nom n'est donc pas un leurre. Elle couvre effectivement plusieurs risques dans une entreprise. Ne pas l'avoir serait vraiment une imprudence en plus d'être illégale.