Les principales activités économiques de la Chine

Considérée comme la deuxième puissance économique mondiale, la Chine a connu ces dernières décennies une assertion fulgurante dans plusieurs secteurs. Certes, sa démographie et le taux de sa couche juvénile bien importante qu’elle dispose, représentent des facteurs déterminants. Mais, elle s’est imposée dans certains secteurs d’activités qui constituent aujourd’hui le socle de la vitalité de son économie.

L’Agriculture

Le secteur agricole constitue dans tous les pays un domaine important pour le développement économique. Cependant, en Chine, l’ampleur donnée à cette activité par les dirigeants est plus importante. Étant le pays le plus peuplé du monde, une bonne partie de sa population se retrouve dans ce secteur.

L’agriculture absorbe à elle seule près de 24,7 % de la population active selon les statistiques de 2020, alors que seulement 15 % du territoire est cultivé. Ce secteur d’activité contribue à hauteur de 7,1 % au PIB chinois. Cela fait aujourd’hui de ce pays le premier producteur de céréales et bien d’autres produits agricoles.

L’industriel

Parmi les secteurs d’activités économiques de la Chine, l’industrie représente près de 40 % de son produit intérieur brut. Ce qui n’est pas vraiment étonnant considérant la place occupée par ce pays sur le plan mondial. En 2020, il est établi que plus de 28,2 % de la population chinoise travaillent dans ce secteur.

L’éclosion de l’industrie chinoise a été accélérée par le déficit des produits manufacturiers dans le monde. Les dirigeants ont mis en place une politique d’exportation qui a véritablement boosté l’économie. Ce pays reste aujourd’hui incontournable dans la fabrication de certains équipements.

Les services

C’est le secteur qui contribue plus à l’économie chinoise et qui enrôle plus de travailleurs. Selon les statistiques de la banque mondiale de 2020, ce secteur représente 54 % du PIB et accueille 47,1 % de la main-d’œuvre chinoise. Bien qu’il soit le premier domaine pourvoyeur de cette économie, le secteur des services a connu un ralentissement ces dernières années. Il est plus encombré par les mesures de restrictions en vue d’un équilibre budgétaire.