Le Bodyguard pour se mettre à l’abri du cyber harcèlement

Étant un web activiste ou un adepte des réseaux sociaux, vous avez besoin de protéger vos différents comptes et vos données afin d’éviter l’intrusion des hackers qui pourraient utiliser vos comptes pour des fins peu orthodoxes. Comment protéger efficacement votre système ? Le Bodyguard est un outil fiable qui sécurise vos données. Que faut-il savoir sur cet instrument ?

C’est quoi un Bodyguard ?

Créé par le jeune niçois de 23 ans Charles Cohen, le Bodyguard est une application qui vient sauver les amateurs des réseaux sociaux. Lancé en 2017, cet outil est inventé par son auteur par peur de recevoir des messages d’insultes ou de harcèlement un jour sur les réseaux sociaux. Le rôle de cet instrument est d’infiltrer votre messagerie et de supprimer les messages non désirables.

En effet, que ce soit sur Twitter ou sur YouTube, vous êtes exposé à certains commentaires peu courtois de la part de certains internautes. Grâce donc à Bodyguard, ces « haters » n’apparaîtront pas dans vos messages reçus, puisqu’ils seront simplement supprimés. C’est une application entièrement gratuite. Vous n’avez pas besoin d’une licence ni d’un quelconque abonnement afin de vous en servir. De plus, elle est sans publicité.

Comment fonctionne un Bodyguard ?

Vous vous demandez probablement comment une application peut discerner des messages d’insultes. Sachez que cet outil contient des algorithmes qui lui permettent de reconnaître tous les types de messages d’insultes et de les supprimer. C’est une application très performante. Dès sa mise en ligne en France, les internautes l’ont massivement installé. Le nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter chaque année.

Ceux qui l’ont déjà expérimenté en témoignent de sa fiabilité et de son efficacité. Ce qui incite d’autres internautes à l’adopter sur leur smartphone ou tablette. Le succès de cette application a d’ailleurs séduit les hommes politiques. Puisque Charles Cohen a été écouté à l’Assemblée Nationale française dans le cadre de la proposition d’une loi visant à lutter contre les messages à caractère haineux sur l’internet.